Get Adobe Flash player
CIPCRE-Bénin : 1993 – 2022 : 29 ans d’engagement pour un Bénin plus humain, sain et vert.

Articles

Appui à l’Education Inclusive au Bénin : Le CIPCRE-Bénin et ERIKS se proposent d’y contribuer à travers le projet EdIP-Bénin

La salle de conférence de la mairie d’Adjohoun a servi de cadre au lancement officiel au projet d’appui à l’Education Inclusive à travers l’amélioration des Perceptions du handicap au Bénin (EdIP-Bénin), ce vendredi 27 mai 2022. C’est en présence des maires et secrétaires exécutifs des communes de la basse-vallée de l’Ouémé, des cadres du ministère des enseignements maternel et primaire, du ministère des affaires sociales et de la microfinance, des ONGs sœurs et des réseaux d’ONG, des faitières des organisations des parents et des personnes handicapées, des représentants des enfants bénéficiaires et des têtes couronnées, etc.

Vue de la table officielle

 

Contribuer au renforcement de l’éducation inclusive au Bénin à travers l’influence des politiques publiques nationales par des actions de plaidoyer et de mise en place des alliances stratégiques en vue de permettre aux garants légaux des droits de l’enfant de s’acquitter davantage de leurs obligations en matière d’éducation inclusive. » Tel est l’objectif du projet d’appui à l’éducation inclusive à travers l’amélioration des perceptions du handicap au Bénin (EdIP-Bénin). Initié par l’ONG Cercle International pour la Promotion de la Création (CIPCRE-Bénin) en collaboration avec son partenaire ERIKS, le projet a été lancé le vendredi 27 mai 2022 à la salle de conférence de la mairie d’Adjohoun. Justifiant son appui à l’ONG CIPCRE-Bénin pour le présent projet, la Représentante Régionale d’ERIKS en Afrique de l’Ouest, Fatimata Nabias Ouédraogo a laissé entendre que son organisation est fière d’intervenir sur cette thématique chère à ERIKS.

      

Mme Fatimata NABIAS OUEDRAOGO, Représentante Régionale de ERIKS pour l’Afrique de l’Ouest

En effet, « le droit à une éducation inclusive et de qualité est une composante essentielle de notre programme en Afrique de l’Ouest », a-t-elle souligné avant de nourrir l’espoir que ce partenariat connaisse un aboutissement fructueux, productif et heureux. D’un coût global de 284 millions 62 mille 406 francs CFA, le projet EdIP-Bénin vient à point nommé pour positiver l’image du handicap au Bénin. Car, à en croire Igore Djossou, chargée de projet, il est entretenu des représentations et des perceptions négatives autour du handicap faisant des enfants handicapés des personnes stigmatisées dans la communauté. Le projet EdIP-Bénin envisage d’importantes actions sur une période de trois ans, d’avril 2022 à mars 2025, dans les communes de la basse vallée de l’Ouémé à savoir Aguégués, Dangbo, Adjohoun et Bonou. Dans sa mise en œuvre, il va être question « d’engager des actions au niveau national, actions qui vont permettre de renforcer les conditions cadres pour l’effectivité de l’éducation inclusive au Bénin. Ensuite, des actions communautaires vont être menées afin de renforcer les capacités des parents, des enseignants et des apprenants », confie Antoinette BOSSOU LAWIN ORE, présidente de l’Assemblée des Membres du CIPCRE-Bénin.

 

Mme Antoinette BOSSOU LAWIN ORE, Présidente de l’Assemblée des Membres du CIPCRE-Bénin

Au nom des enfants handicapés, bénéficiaires du projet, Nassriyath Adjilèyè, a remercié les deux organisations pour leur action à leur endroit. « La venue du projet EdIP-Bénin est une action de grâce et nos remerciements vont à l’endroit des acteurs qui ont pensé à ce que tous les enfants aillent à l’école, quelles que soient leurs conditions, en vue de leur garantir le droit à l’éducation », a exprimé la porte-parole.

 

Melle Nasriyath ADJILEYE, porte parole des enfants handicapés de la vallée de l’ouémé

Mawudo DJOSSOU, maire de Dangbo et Porte-Parole des maires de la basse-vallée de l’Ouémé s’est dit heureux de l’initiative de CIPCRE-Bénin et ERIKS et s’est engagé au nom de ses pairs. « Nous prenons l’engagement solennel de jouer notre partition pour la réussite totale du projet EdIP-Bénin », a-t-il martelé.

 

Vue partielle de la salle

 

 

Vue des autorités présentes à la cérémonie de lancement

 

A noter que c’est le Directeur de l’Enseignement Primaire représentant le Ministre des enseignements maternel et primaire qui a lancé officiellement ce projet et exprimant toute la disposition des services techniques du ministère pour faire de ce projet une réussite pour une éducation inclusive effective au Bénin.

En prélude à la cérémonie officielle, un atelier technique de planification des activités a eu lieu et a mobilisé les acteurs de la société civile, les cadres des ministères en charge de l’éducation et des affaires sociales et les associations des personnes handicapées du Bénin

 

La cellule de Communication du CIPCRE-Bénin