Get Adobe Flash player
CIPCRE-Bénin : 1993 – 2022 : 29 ans d’engagement pour un Bénin plus humain, sain et vert.

Articles

L'Assemblée des Membres (AM) du Cercle International pour la Promotion de la Création (CIPCRE-Bénin) a organisé sa première session ordinaire de l'année 2022 couplée avec sa rentrée solennelle. L'événement a eu lieu au siège national de l'ONG à Akpro-Missérété.

L'Assemblée des Membres du CIPCRE-Bénin a tenu sa première session ordinaire et sa rentrée solennelle de l'année 2022 le samedi 29 janvier 2022 au siège national de l'ONG à Akpro-Missérété. Une cérémonie couplée avec la présentation de vœux et de reconnaissance des efforts de quelques membres les plus méritants. L'objectif était non seulement de communiquer sur le mandat statutaire et la gouvernance régulière de l'Assemblée des Membres du CIPCRE-Bénin mais également, de lancer la nouvelle année, de dévoiler les grands chantiers, d’assigner des missions aux membres AM, personnels et autres acteurs du CIPCRE-Bénin, puis d’exhorter les partenaires à plus d’entrain.

 

Les participants à la rentrée solennelle du CIPCRE-Bénin

Selon le Directeur national de l'ONG Elidja ZOSSOU, c'est une occasion pour lui de présenter ses vœux les meilleurs à l'endroit de tout le personnel du CIPCRE-Bénin, ses membres et ses partenaires.

 

Elidja ZOSSOU, Directeur National

De sa présentation, il ressort qu'en 2021, l'organisation a exécuté quatre projets et mené d’autres actions qui ont impactés des communautés villageoises dans l’Ouémé, le Borgou et la Donga, totalisant un effectif de 8.146 âmes qui ont mis en place une stratégie d’hygiène publique, 1.101 ménages utilisent les dispositifs de lavage de mains ‘’Tippy-Tap’’. L’expérience de CLE-Gbadohouin est reconnue digne d’intérêt et les actions de formation, de sensibilisation et de plaidoyer sont menées. Quant à l’Agriculture Durable et la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, 438 producteurs dont 140 femmes ont mis en œuvre des mesures d’adaptation au changement climatique sur leurs exploitations agricoles (le paillage, des variétés de maïs à cycle court, l’utilisation des biopesticides, l’assolement / rotation des cultures, le compostage, l’utilisation des légumineuses arbustives et herbacées, etc.).

Concernant l’éducation et la protection des enfants, 283 enfants de familles vulnérables ont été soutenus sur le plan logistique et ont obtenu de résultats satisfaisants. 175 parents de familles vulnérables ont été appuyés à mener d’AGR pour œuvrer davantage à la satisfaction des droits de leurs enfants ; 139 élèves pairs éducateurs ont été renforcés et ont à leur tour impactés plus de 2.000 élèves.

Au plan institutionnel, l’année 2021 a été marqué par des acquis internes, notamment la mise en place de 4 Politiques Institutionnelles, et des acquis d’ordre partenarial dont la signature de l’accord de partenariat avec l’INIFRCF pour la promotion de l’éducation à la santé sexuelle, l’agrément du CIPCRE-Bénin pour l’exercice en clientèle privée de la fonction de Conseil Agricole, notamment pour les 5 types suivants : CTS, CGEA (FBS+), CEA, COPL et CJ Accès aux finances, la mise en place d’un consortium de 6 ONG (CIPCRE-Bénin, ASPAD, DEDRAS, KOZAP, MJCD et SONAGNON) pour la mise en œuvre du projet P 5913 portant généralisation de la Charte de Bonnes Pratiques pour la protection des élèves contre les abus sexuels, etc.

Abordant les défis à relever pour l’année 2022, le CIPCRE-Bénin consolidera ses acquis de 2021 par la promotion des pratiques agroécologiques et des mesures d’ACC/GDT ; la promotion de l’hygiène publique et de l’assainissement à la base, la promotion de l’éducation et de la protection des enfants ; l’éducation environnementale à travers le concept ‘’Ecole Verte’’ ; l’appui aux 2 ministères (primaire et secondaire) pour la généralisation effective de la Charte de Bonnes Pratiques.

Les nouveaux chantiers concernent :

-       L’Appui au système éducatif national à travers la mise en place de matériel didactique favorisant une meilleure compréhension des changements climatiques ;

-       La promotion de l’éducation inclusive tant en ce qui concerne l’influence des conditions cadres que pour des actions de proximité dans la vallée de l’Ouémé (inputs sur le contexte) ;

-       L’effectivité de l’approche holistique dans quelques villages pilotes modèles ; etc.

Vue partielle des autorités présentes

La présidente de l'AM Antoinette LAWIN ORE, n'a pas elle non plus manqué de remercier tout le personnel du CIPCRE-Bénin tout en leur réitérant sa confiance à mener à terme les différents projets prévus pour l'année 2022.

 

Le maire d’Avrankou remettant le cadeau du membre méritant à la Présidente de l’AM du CIPCRE-Bénin

Au cours de cette rencontre, le CIPCRE-Bénin a tenu à reconnaître les mérites de ses membres. Pour cela, il a récompensé cinq membres les plus méritants de 2021 grâce à leur dévouement, leur engagement et leur savoir-faire pour le bon fonctionnement de l’organisation. Il faut souligner que la cérémonie a été présidée par le représentant de Madame le Préfet du département de l’Ouémé et a connu la présence des maires des communes de l’Ouémé

 

Vue d’ensemble de l’Assemblée des Membres du CIPCRE-Bénin

 

La cellule de communication du CIPCRE-Bénin