Get Adobe Flash player
CIPCRE-Bénin : 1993 – 2019 : 26 ans d’engagement pour un Bénin plus humain, sain et vert.

Articles

PROTECTION DES ELEVES CONTRE LES ABUS SEXUELS
Cinq (05) établissements scolaires de Cotonou-Lagune
adoptent la Charte de Bonnes Pratiques (CBP)

Les 15, 17 février et 03 mars 2017 a eu lieu dans les établissements scolaires de Hindé 1, Djidjé, Hindé 2, Toyoyomè et de Ladji dans le 5ème Arrondissement de Cotonou, l’adoption de la Charte de Bonnes Pratiques (CBP). Retour sur cet événement.

            L’ONG suisse ‘’Médecins du Monde’’ (MdM) a sollicité l’appui du CIPCRE-Bénin, pour mettre en place dans ces cinq (05) établissements scolaires de Cotonou-Lagune, la CBP afin de permettre aux acteurs de mieux s’imprégner du phénomène des abus sexuels et de contribuer efficacement à la mise en œuvre de cet outil participatif pour une meilleure protection de l’enfant.

Les séances organisées ont permis :

-           de sensibiliser plus de huit cents (800) acteurs (les directeurs, les élèves, les vendeuses, le personnel de service, les parents d’élèves, les enseignants) sur la thématique d’exploitation et d’abus sexuels des enfants ;

-          d’adopter la CBP ;

-          et de mettre en place le comité de veille dans chaque établissement.

En effet, bon nombre d’enfants en général et les écoliers et élèves en particulier continuent d’être victimes des abus sexuels sur le chemin de l’école, à l’école, à la maison, en communauté, etc. Pour pallier tant soit peu cette situation, le CIPCRE-Bénin avec ses partenaires du milieu scolaire ont mis en place la CBP qui, après plus de quatre (04) ans d’expérimentation, a été confirmée par les ministères en charge de l’enseignement (primaire et secondaire) comme un outil efficace de lutte contre les abus sexuels en milieu scolaire respectivement par les arrêtés 299/MEMP/DC/SGM/CTJ/SA/025SGG16 du 21/12/16 et 501/MESFTPRIJ/CAB/SGM/DPS/SA du 17/12/2015 portant institution de la Charte de Bonnes Pratiques pour la protection des élèves contre les abus sexuels.