Get Adobe Flash player
CIPCRE-Bénin : 1993 – 2022 : 29 ans d’engagement pour un Bénin plus humain, sain et vert.

Articles

VISITE AU CIPCRE-Bénin PAR LA PREMIERE SECRETAIRE CHARGEE DE LA COOPERATION A l’AMBASSADE DE L’ALLEMAGNE

Mme Katharina Hecht félicite les acteurs de protection des élèves contre les abus sexuels

 Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de Renforcement de la protection effective des élèves contre les abus sexuels par la généralisation de la Charte de Bonnes Pratiques aux établissements scolaires primaires et secondaires sur l’étendue nationale au Bénin  financé par Kinderrechte Africa (KiRA) et la Coopération allemande (BMZ), le CIPCRE-Bénin a reçu la première secrétaire chargée de la coopération à l’ambassade de la République Fédérale d’Allemagne ce mercredi 16 mars 2022 pour une visite de suivi dans quelques établissements ayant adopté la charte et des séances d’échanges avec les répondants Charte au niveau des deux ministères en charge de l’éducation de base.

Mme Katharina Hecht, accompagnée de l’équipe du CIPCRE-Bénin comprenant le Directeur National et ses proches collaborateur-trice-s, a commencé par une visite au Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP) à Porto-Novo.

A cette étape, M. Blaise Agossa, Directeur de l’Enseignement Primaire (DEP) et son assistant qui est le Répondant de la Charte, Monsieur Lazare Akpotrossou, ont fait le point des activités récemment menées dans le cadre de la généralisation effective de la charte de bonnes pratiques pour la protection des élèves contre les abus sexuels.

Après cette étape, la tournée a continué à Atchoukpa dans la commune d’Avrankou. Dans cette commune de l’Ouémé, la délégation a échangé avec les responsables du complexe scolaire primaire-secondaire privé ‘’GOD LUCK’’ ayant adopté la Charte. L’objectif est de prendre le pouls, en milieu réel, de l’application de la Charte et apprécier les enjeux, les difficultés et les perspectives.

 Après une escale au siège du CIPCRE-Bénin pour un tête-à-tête avec la Présidente de l’ONG, la tournée s’est poursuivie au CEG Vakon dans la commune d’Akpro-Missérété avant de s’achever au CEG Akpakpa-Centre à Cotonou dans le département du Littoral.

A cette étape, la première session de formation des élèves pairs éducateurs était en cours.En provenance de quinze établissements secondaires du département du Littoral, dont deux de l’enseignement public, les élèves pairs éducateurs ont été réunis au CEG 1 Akpakpa Centre.

            

Vue partielle de la salle de formation     

                           

Pairs Educateurs en Groupe de travail

Objectif de la rencontre : avoir d’amples informations sur les abus sexuels en milieu scolaire et s’approprier la Charte de Bonnes Pratiques (CBP) pour la lutte contre les abus sexuels en milieu scolaire. De passage pour s’en quérir de ce qui se fait, les autorités du ministère de l’enseignement secondaire et de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne ont salué la présence des participants ainsi que leur engagement dans la formation.

« Le ministre a voulu que nous passions pour la simple raison qu’il accorde une grande importance à la thématique que vous abordez car, depuis quelque temps, nous menons une lutte contre les abus sexuels en milieu scolaire. Ce que nous avons suivi jusqu’à présent est merveilleux », a laissé entendre Blaise Coovi Djihouessi, Directeur Général de l’Institut National d’Ingénierie de Formation et de Renforcement des Capacités des Formateurs (INIFRCF). Sur la même lancée, Katharina Hecht, 1ère Secrétaire à la Coopération à l’Ambassade, s’est réjouie de voir les apprenants actifs pour s’approprier le contenu de la CBP. « Je voulais aussi écouter et voir comment est la réalité et connaître vos préoccupations. C’est bien de voir que vous apprenez un peu plus avec la CBP. Au début c’est un papier, mais c’est important de voir ce que ce papier veut dire pour vous », a notamment fait remarquer Mme Katharina Hecht.

                 

Mme Katharina Hecht 

Vue d’ensemble avec les Pairs Educateurs

La rencontre a été marquée par la présentation de cinq communications : les abus sexuels : causes, manifestation et conséquences ; Clarification conceptuelle des thèmes enfants, droits, abus sexuels et autres ; Cadre légal de protection des enfants selon le code de l’enfant ; la charte de bonnes pratiques pour la lutte contre les abus sexuels en milieu scolaire, son implémentation et le fonctionnement des comités de veille.

A noter que la formation des pairs éducateurs a démarré depuis le 20 février 2022 dans les départements du Bénin et se poursuit dans tous les collèges du Bénin pour une meilleure protection des enfants.

Au terme du périple, Mme Hecht a tenu une séance de débriefing réunissant la délégation du MESTFP et l’équipe du CIPCRE-Bénin. Elle a conclu que le processus en cours pour la généralisation effective de la Charte est pertinent et mérite de se poursuivre pour contribuer au renforcement de l’environnement protecteur des élèves contre les abus sexuels.

La cellule de Communication du CIPCRE-Bénin