Get Adobe Flash player
CIPCRE-Bénin : 1993 – 2020 : 27 ans d’engagement pour un Bénin plus humain, sain et vert.

Articles

LE CIPCRE-BENIN RENFORCE LES CAPACITES DES COMITES LOCAUX ECOLE VERTE

Le concept ‘’Ecole Verte’’désigne tout établissement scolaire dont les acteurs font preuve de militantisme écologique, disposant d’espaces verts et de parterres de fleurs entretenus, ayant mis en terre des plants qui ont survécu, faisant usage de poubelles, et disposant de latrines constamment entretenues, etc. ; tout ceci sur la base d’un plan d’aménagement de l’espace scolaire.

Dans la perspective de faire de ce concept une réalité, un comité communal a été installé dans chacune des trois (03) communes retenues dans du Projet d’appui à la préservation de l’environnement et à la promotion des droits humains. Il s’agit des Communes des Aguégués, d’Adjohoun et de Bonou. Aux termes de la procédure de sélection, des établissements primaires comme secondaires ont été retenus et ont mis en place, chaque ordre d’enseignement en ce qui le concerne et dans chaque établissement, un comité dénommé ‘’ Comité Ecole Verte’’, qui a entre autres attributions, l’élaboration du profil environnemental de son établissement.

C’est pour faire mener à bien cette activité, que le CIPCRE-Bénin a pris l’initiative de renforcer les capacités des membres de ces comités sur l’approche et l’outil à exploiter pour réaliser l’état des lieux infrastructurel et écologique desdits établissement. Cet atelier a rassemblé essentiellement les chefs de circonscription scolaire, les directeurs d’école et chefs d’établissement secondaire, des comptables des circonscriptions scolaires ainsi que ceux des collèges, de même les représentants des parents d’élèves et ceux des élèves eux-mêmes et des enseignants.

La séance s’est déroulée en deux (02) temps. D’une part, les participants, dans les quatre murs, ont pris connaissance du contenu du projet de façon général et spécifiquement de celui relatif à ‘’Ecole Verte’’. Aussi, la procédure de sélection a-t-elle été passée en revue et les canevas de documents contractuels validés. D’autre part, les participants qui, ensalle, se sont appropriés l’outil d’élaboration du profil environnemental, se sont transportés sur le terrain pour l’expérimenter en milieu réel. Ceux du primaire étaient auComplexe scolaire VakonAzohouè tandis que les acteurs du secondaire présents se sont exercés au Collège d’enseignement général d’Akpro-Missérété.

Aux termes de l’atelier, les participants ont qualifié d’opportun l’application du concept ‘’Ecole Verte’’, exprimé leur satisfaction quant à la méthodologie utilisée pour conduire l’atelier et ceux du secondaire, particulièrement, ont estimé que le cadre à eux choisi pour mettre à l’épreuve l’outil d’élaboration du profil environnementalconvient le mieux car présentant la majeure partie des problèmes environnementaux que peut vivre un établissement scolaire et même l’extrême, en matière de gestion de l’espace scolaire.