Get Adobe Flash player
CIPCRE-Bénin : 1993 – 2021 : 28 ans d’engagement pour un Bénin plus humain, sain et vert.

Articles

Le Pasteur Jean Blaise Kenmogne a été élu le 10 décembre dernier, à l’issue de l’Assemblée générale extraordinaire de la section camerounaise de cette ONG internationale. Outre l’élection des membres du conseil d’administration, la rencontre, qui a eu lieu à Yaoundé, avait à l’ordre du jour, l’adoption des nouveaux statuts de TI-Cameroun. Cela a été fait sous la présidence de Me Akere Muna, le président sortant qui n’était pas candidat à sa propre succession.

 
L'ouvrage sur l'indice de perception 2005 de la corruption à travers le monde.
 

Ce dernier, en effet, depuis quelques mois, a été promu vice-président de l’organisation mère. Douze nouveaux membres du Conseil d’Administration TI-Cameroun ont donc été élus. Il s’agit de : James Nfokolong(Président), Pasteur Jean-Blaise Kenmogne (Vice-président), Henriette Ekwe (Vice Président), Me. Hélène Fokoua (Conseiller), Jean-Bosco Talla(Conseiller), Me. Maurice Roger Nguefack (Trésorier), Roger Ngohyom (Membre), Béatrice Elom Atcham (Membre), Me Charles Nguini (Membre), Simon Nkwenti (Membre), Sa Majesté René Désiré EFFA (Membre) et Raymond Dou'a (Membre).

L’élection du Directeur Général du CIPCRE à la vice-présidence de TI-Cameroun constitue une marque de reconnaissance des efforts que l’organisation dont le Pasteur Jean Blaise Kenmogne a la charge, fait dans les domaines de la paix et de la lutte contre la corruption et toutes les autres formes d’injustice. Le Cercle International pour la Promotion de la Création (CIPCRE) travaille avec TI depuis plus deux ans. Mais son engagement pour l’éthique et pour une bonne gouvernance au Cameroun ne date pas de la dernière pluie.