Get Adobe Flash player
CIPCRE-Bénin : 1993 – 2019 : 26 ans d’engagement pour un Bénin plus humain, sain et vert.

Articles

Projet d’appui à l’Adaptation aux Changements Climatiques dans l’Ouémé et la Donga : Les Associations de Promotion du Genre se dotent de leurs 2èmes Plans d’Action

Dans le cadre  de leurs 2èmes plans d’action annuel, les Associations de Promotion du Genre viennent d’identifier des actions de promotion des droits de la femme à mettre en œuvre, actions assorties d’un plan de financement global.

La problématique de l’équité Genre dans les instances décisionnelles est une situation qui demeure préoccupante aussi bien au niveau national que local malgré l’effort des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), des Gouvernants et des Organisations de la Société Civile (OSC). Cet état affecte les besoins pratiques et surtout les intérêts stratégiques des femmes, puis par ricochet le développement durable de toutes les 77 communes du Bénin (y compris les communes d’intervention du CIPCRE). Alors le CIPCRE dans sa vision de promotion d’une société juste/équitable, humaine, saine et verte, utilise l’approche Genre et développement comme la stratégie de base et outil de planification, de mise en œuvre puis de suivi-évaluation de ses programmes et projets de développement, tel le Projet d’appui à l’Adaptation aux Changements Climatiques dans l’Ouémé et la Donga, au Bénin (PAdaClim-Bénin), qui accompagne les Associations de Promotion du Genre (AP/Genre) des Communes des Aguégués, de Dangbo, d’Adjohoun, de Bonou et de Ouaké.

Chaque AP/Genre vient d’élaborer son Plan d’Action annuel (PA) 2017 comprenant des actions de promotion des droits de la femme dans les instances décisionnelles et de la justice climatique. Les principales activités des PA 2017 assortis des budgets des AP/Genre sont les suivantes :

  • Sensibilisation des populations (hommes et des femmes) sur l’équité genre dans les sphères publiques au niveau communal;
  • Veille citoyenne en matière d’implication des femmes dans les anciens organes à renouveler et/ou dans de nouveaux organes à installer ;
  • Célébration de la journée internationale de la femme ; 
  • Sensibilisation des populations  sur les risques climatiques et les mesures/options d’adaptation ;
  • Veille citoyenne sur les chantiers spécifiques pour plus de justice climatique ; 
  • Suivi des actions de réinvestissement par les cibles sensibilisées ;
  • Plaidoyer envers la Mairie, les coordinations des instances décisionnelles et d’autres détenteurs d’enjeux;
  • Enregistrement des nouvelles AP/Genre à la préfecture et au journal officiel ;
  • Alliance stratégique des AP/Genre avec la Marie, la Diaspora et d’autres partenaires/structures intervenant dans lesdites communes pour la mobilisation des ressources locales ;
  • Organisation de l’assemblée générale (AG) de reddition decompte à la population, etc.

Le plan de financement se répartit de la manière suivante : CIPCRE-Bénin prend en charge les  75% des budgets et les AP/Genre supportent chacune les 25% des budgets.

AP/Genre des AguéguésLa Coordonnatrice Genre / CIPCRE et le SG/Mairie AdjohounAP/Genre d’Adjohoun

AP/Genre de DangboAP/Genre de Bonou et Quelques femmes leaders