Get Adobe Flash player
CIPCRE-Bénin : 1993 – 2021 : 28 ans d’engagement pour un Bénin plus humain, sain et vert.

Articles

Le plaidoyer en marche

Le projet de plaidoyer et de sensibilisation sur l’assainissement autour des points d’eau s’est déroulé dans quatre Communes des départements de l’Ouémé et du Plateau en direction des communautés en général et des usagers d’eau en particulier. Son objectif est d’amener les acteurs de l’eau à divers niveaux à s’approprier et à mettre en œuvre les principes de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE). L’animation sur le terrain a été faite par trois ONG, membres du point focal.

Pour l’organisation et le suivi du projet à cette étape, quatre rencontres formelles ont été organisées par le Point Focal Ouémé–Plateau de mi-novembre 2007 au mois de février 2008 avec ses membres et autres personnes ressources. Il s’agit de cadres de travail qui ont permis au Point Focal de mettre en œuvre méthodiquement le projet qui a pratiquement démarré en décembre 2007 et se poursuit encore avec le suivi des engagements pris par les acteurs. Le présent rapport est donc partiel mais avec des résultats importants.

Au démarrage du projet, une formation de mise à niveau des animateurs a été organisée par le Point Focal. Cette formation qui a eu lieu le 26 novembre 2007 à Porto-Novo au siège de l’Association Ville Propre du Bénin (AVP Bénin), a mis l’accent sur quatre points essentiels à savoir : le Concept et techniques de mise en œuvre de la GIRE, présenté par M. TONOUEWA Albert ; la Conduite de plaidoyer dans le cadre de la GIRE, animé par M. DOSSOU Paulin ; la Planification des activités du plaidoyer, animé par M. GOUSSANOU Barthélemy ; le Jeu de rôles sur Plaidoyer, animé par M. ASSOGBA Pascal.

Par la suite, il s’est agit de la prise de contact avec les autorités locales et les responsables de point d’eau afin de les impliquer à l’activité. Ces contacts ont été pris afin de rendre officielles les activités sur le terrain. Les autorités locales (maires, services techniques, les chefs d’arrondissement, les chefs Villages) et les responsables des usagers (comité de gestion des points d’eau publics et promoteurs des points d’eau privés) ont été contactés et informés. A l’issue de ces différents contacts, les autorités locales et les propriétaires ont accueilli favorablement l’initiative et ont promis de tout mettre en œuvre pour sa réussite.

 

Séance de sensibilisation

C’est alors que les animateurs ont effectué les diagnostics autour des points d’eau retenus par Commune. Des observations, des entretiens individuels et des séances autour de chaque point d’eau ont permis de déterminer les problèmes et d’y rechercher ensemble les solutions. Les problèmes identifiés sont essentiellement liés à l’hygiène et à l’assainissement. Ensemble avec les principaux usagers (CGPE, promoteur point d’eau privé), les problèmes ont été analysés et des engagements sont pris pour y trouver des solutions. Tous les acteurs contactés ont été sensibilisés sur les notions d’assainissement et d’hygiène autour des points d’eau et surtout sur la nouvelle approche GIRE pour une bonne conservation durable des ressources en eau.

 

Un point d'eau (à gauche) construit à moins de 4 m d'une latrine (à droite) à Sakété

 

Lire tout le rapport