Get Adobe Flash player
CIPCRE-Bénin : 1993 – 2020 : 27 ans d’engagement pour un Bénin plus humain, sain et vert.

1-      Contexte et justification

Au Bénin, l’environnement n’est pas encore l’objet de toute l’attention qu’il mérite :

-            La gouvernance environnementale bien que clairement instituée par la charte nationale de 2004, n’est pas encore une réalité : les différentes parties ne jouent pas convenablement leurs rôles respectifs ; les principes édictés ne sont pas toujours respectés.

-            En villes comme en campagnes, des dommages sont causés à l’environnement sous le silence coupable de presque tous les acteurs qui se réclament pourtant ‘’des écolo’’ ;

-            Pour d’importants projets de construction, il est difficile de s’avoir si les procédures requises sont régulièrement suivies (EIE, audience publique, etc.) ;

 

Face à cette situation, il manque des cadres de plaidoyer/lobbying ; les acteurs publics n’ont pas en face d’eux des interlocuteurs de la société civile dont la force d’intervention peut inspirer crainte et respect. Pour réfléchir sur cette situation, un atelier de réflexion a été initié par le CIPCRE-Bénin le 17 octobre 2012.

En conséquence, certaines structures non gouvernementales ont mis en place formellement le réseau dénommé COALITION VERTE dont l’objectif général est de contribuer à la promotion de la gouvernance environnementale au Bénin et en Afrique.

 

Officiellement porté sur les fonts baptismaux le 7 novembre 2012, Coalition Verte se réclame un réseau de veille citoyenne en matière de gouvernance environnementale au Bénin et en Afrique. Les principales ONG membres de Coalition Verte dès les premiers jours sont ABDESC; AVP-Bénin ; BEES ; CESABEC; CIPCRE-Bénin ; CREDI ; DCAM/BETHESDA ; Eco-Ecolo ; GRABE-Bénin ; IDID ; JCI Bénin ; Nature Tropicale ; VADID.

En son sein, travaillent des groupes thématiques portant sur : les déchets, les zones humides, les ressources naturelles, l’éducation environnementale, la lutte contre les sachets plastiques, l’adaptation aux changements climatiques, etc.

 

Dès la première année d’activités en 2013, Coalition Verte a, à travers le Groupe Thématique Zones Humides, conduit un plaidoyer d’envergure pour la conservation du site Ramsar 1018, c’est à la faveur de la Journée Mondiale des Zones Humides en février 2013. Une plate-forme d’engagement pour la conservation des zones humides du site Ramsar 1018 a été signée par les Maires des douze communes riveraines :

  1. Abomey-Calavi
  2. Adjarra
  3. Adjohoun
  4. Aguégués
  5. Akpro-Missérété
  6. Avrankou
  7. Bonou
  8. Cotonou
  9. Dangbo
  10. Porto-Novo
  11. Sèmè-Podji
  12. Sô-Ava

 

Prenant en compte l’ensemble des groupes thématiques, les activités phares retenues se récapitulent comme l’indique le tableau ci-après :

 

Groupe thématique

Activités phares

1

Gestion des déchets

Plaidoyer pour la mise en décharge systématique et régulière des déchets

2

Zones Humides

Plaidoyer pour la conservation des zones humides des sites Ramsar 1017 et 1018 (1- Engagement des autorités communales ; 2- Suivi de la mise en œuvre de la plate-forme d’engagement des Maires)

3

Forêts et Ressources Naturelles

Mise en place de l’Observatoire indépendant sur la gestion des ressources forestières au Bénin

4

Education Environnementale

a)      Elaboration d’un guide pédagogique

b)      Plaidoyer pour l’extension et la généralisation des PAMES

5

Sachets plastiques

Plaidoyer pour le vote d’une loi portant interdiction des sachets plastiques au Bénin